Des relations privilégiées

    Le réaménagement du Pôle Gares – Vieille Ile implique de nombreux partenaires qui interviennent dans des domaines très différents. Il est donc nécessaire de prendre en compte les besoins, les contraintes et les attentes de chacun. Ce qui est également un défi dans le cadre d’un projet de cette ampleur.

    Les partenaires et leurs compétences

    Logo CCRH

    CCRH (Communauté de Communes de la Région de Haguenau) : Parkings intermodaux, itinéraires cyclables
    Depuis 2013, le projet de Pôle d’Echangés, déclaré d’intérêt communautaire, est porté par la CCRH.

    logo ville

    Ville de Haguenau : Propriétaire foncier, aménageur urbain

     réseau 67

    Conseil Départemental du Bas-Rhin : Réseau67 (transport interurbain et scolaire), voiries départementales (boulevards Nessel et de l'Europe notamment)

    logo_grand_est

    Région Grand Est : Offre de voyage en TER (trains et cars) et aménagement du territoire

    dreal alsace

    Etat : Aménagement du territoire et développement durable

    Logo SNCF Réseau

    SNCF Réseau : Propriétaire des quais, voies ferrées et passages souterrains. Responsable de la mise en accessibilité de ces infrastructures

    Logo SNCF

    SNCF : Propriétaire des parkings et du bâtiment de la gare, transport ferroviaire et routier TER


    Logo Ritmo

    RITMO : Transport urbain

     

    La gestion du projet

    Le comité de pilotage

    Le comité de pilotage partenarial, composé des représentants des partenaires (Etat, Région, Département, SNCF, SNCF Réseau, SIVU Haguenau Schweighouse sur Moder), se réunit à chaque phase d'avancement des études. Il assure le pilotage d'ensemble et arbitre les décisions stratégiques à prendre.

    La concertation publique

    Le projet Pôle Gares – Vieille Île est largement ouvert aux attentes des citoyens et des usagers. A chaque étape-clé d'avancement du projet, un rendez-vous est donné au public à l'occasion de réunions publiques, expositions, enquêtes...

    Le comité citoyens et usagers

    Dispositif innovant de concertation, ce comité propose à sa vingtaine de membres volontaires d'être formé sur les thématiques abordées dans le cadre du projet et de travailler de manière continue pour un avis éclairé.